Un an après l’explosion de Beyrouth, les questions de santé au Liban toujours à la merci de la crise économique et politique

Un an après la catastrophique explosion du 4 août 2020, les hôpitaux de Beyrouth ont été rebâtis. Mais la situation sanitaire demeure extrêmement fragilisée par une crise économique, sociale et politique qui existait bien avant le drame. (…) C’est d’ailleurs pour améliorer la situation sanitaire du pays que l’Institut Curie (Paris), centre d’excellence de la lutte contre le cancer, a déployé un plan de soutien aux professionnels de santé du Liban, piloté par le Dr Pierre Anhoury. Le directeur des relations internationales de l’Institut Curie répond aux questions de Sciences et Avenir.
Retrouvez ici l’article de Science et Avenir